Monsieur MP, Janv16, libération des migraines

Il vient pour : grosses migraines fréquentes, 40 ans
Séance 1 : Theraphi : 3 min
L’énergie de Theraphi se dirige vers sa tête, en pleine crise migraineuse. Un bandeau rouge est révélé à ma vision, avec l’information de son origine. Il s’agirait d’un objet limitatif posé lors d’un rituel au moment de la persécution des templiers(peut-être), dans une vie passée. Peu importe, mais cependant, qui dit rituel, dit beaucoup d’énergie, ainsi nous aurons besoin de cette même quantité d’énergie pour le défaire. Le bandeau est fin environ 1 cm, il fait le tour de sa tête en passant par les yeux, les oreilles et la nuque, et est connecté à de petites tiges rouges également passant par ses yeux, ses oreilles et de part et d’autre de la nuque, toutes se dirigeant vers la glande pinéale. Nous allumons à nouveau Theraphi : 3 min, et nous déroulons le bandeau comme un scotch, progressivement.

La sensation de soulagement est immédiate alors que rien ne parvient à faire diminuer la douleur habituellement.

Séance 2 : Theraphi : 3 min
Pas de nouvelle migraine en 1 mois, contre 1 fois toutes les semaines ou 15 jours auparavant, mais ce n’est qu’une amélioration car aujourd’hui en voilà une. L’énergie se dirige sur la tête et je m’aperçois qu’il reste des traces rouges à l’endroit des tubes, soit ce sont les cicatrices des tubes soit les tubes eux-mêmes qui ont du mal à se faire déloger. Nous guidons l’énergie de Theraphi vers ces traces et elle purifie ces zones jusqu’au bout cette fois. La migraine persiste cependant, mais elle fut la dernière. C’était il y 2 mois.

Séance 3 : Theraphi : 3 min
Nous sommes donc 2 mois et demi après la dernière séance et il a de nouveau mal à la tête. Cette fois ci, rien dans la tête, l’énergie de Theraphi se dirige vers l’œsophage et l’appareil digestif. Elle révèle un trait vertical orange et la vision de son corps énergétique séparé en deux parties à droite et à gauche de son corps. C’est exactement la sensation que la personne ressent, d’être en dehors de lui même et sans énergie. Le trait vertical nous indique une indigestion, et d’après la personne, il s’agit sans doute du verre de vin de la veille. En général, il n’en boit plus car il ressent toujours de la fatigue le lendemain. Il peut s’agir en effet d’une incompatibilité de l’alcool, ou de certains additifs du vin, avec son corps ou/et d’une incompatibilité des mémoires du terroir concerné avec lui même, car tout de même, le trait vertical se prolonge par le bas vers le corps causal, c’est à dire celui des mémoires. Cela étant dit, nous mettons en place un processus de digestion, en remplaçant la partie éthérique de l’élément étranger par l’énergie éthérique de la personne. Le trait vertical devient une alternance de pointillés bleus et orange, Son corps éthérique se réunifie, et le soulagement est immédiat.

Pas de nouvelles douleurs à ce jour.

Séance 4 : avec Rayonex mais sans Theraphi
Nous profitons de la venue d’une naturopathe et docteur en pharmacie utilisatrice de la biorésonance de Rayonex pour comprendre éventuellement différemment cette ancienne fragilité et son état de légère fatigue trop fréquente depuis des années sans raison flagrante. Ce que je vous livre ici est un mélange de visions et informations que je reçois relevant soit du domaine physiologique ou chimique, soit symbolique ou archétypal. La doctoresse effectue un bilan de terrain et s’oriente vers la recherche de métaux lourds. Il semble qu’il y ait présence de mercure, ce que je confirme avec la vision d’une structure orange qui prend ses racines dans des gouttes de métal liquide argenté, comme du mercure liquide. Cette structure orange se transforme en arbre qui plonge ses racines dans le mercure et qui s’en nourrit puis en un bouquet comme de brocoli, puis il se transforme à nouveau en un organisme un peu flou mais qui contient l’énergie de parasite. Nous testons les parasites éventuellement présents et je finis par voir nettement sa forme. En recherchant sur internet, nous trouvons sans équivoque qu’il s’agit d’un mycoplasme. Grâce aux tests, nous trouvons également l’E.coli (le brocoli était là je pense pour nous faire penser à son nom, ah, ah). Et nous avons également une réponse positive sur le rickettsie. L’information étonnante là-dedans, c’est que le mycoplasme se trouverait avantagé d’une manière ou d’une autre par la présence de mercure. La présence de l’E.coli nécessite un drainage de la vessie.
Par ailleurs, je vois aussi une forme rouge au dessus de l’oreille gauche, dans la boîte crânienne,  en forme de gros haricot et qui correspondrait aux corps calleux des lobes cérébraux. Je n’obtiens pas de précisions pour l’instant.
La doctoresse procède à une harmonisation de tous les points relatés, depuis les parasites jusqu’aux lobes cérébraux.
La personne s’est sentie beaucoup plus détendue à la fin de la séance et beaucoup plus légère dès le lendemain matin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s